BLOGUE

  • CORPS EN MAIN ostéopathie

L’ostéopathie peut-elle aider les troubles de l’équilibre chez les aînés?

Mis à jour : avr. 26

Dans le cadre de ses études en ostéopathie, Catherine Landry, ostéopathe chez CORPS EN MAIN de 2019-2020, a effectué une revue de littérature au sujet de l’utilisation de la thérapie manuelle dans la prévention des chutes chez les aînés. Comme elle a travaillé de nombreuses années en physiothérapie avec des aînés en perte d’autonomie et hébergés en CHSLD, elle souhaitait en savoir davantage sur les effets potentiels de l’approche ostéopathique sur cette problématique.


TROUBLE D'EQUILIBRE - OSTEOPATHIE - CORPS EN MAIN

Vieillissement et perte de mobilité des articulations

Sachant qu’il est estimé que 30 % des personnes âgées de 65 ans et plus chutent chaque année, et que la proportion de personnes de 65 ans et plus augmentera de 12 % entre 2011 et 2061, la prévention des chutes constitue un réel enjeu de santé publique. Les conséquences possibles des chutes sont multiples et peuvent affecter grandement l’autonomie des aînés. Au Canada, les chutes constituent la première cause de mortalité qui ne soit pas reliée à une maladie et sont responsables de 62 % des hospitalisations pour causes de blessures chez les aînés. Les fractures de la hanche sont une des conséquences les plus fréquentes et entrainent le décès de 20% des aînés qui en sont victimes dans l’année qui suit la chute. C’est une problématique que l’on ne peut ignorer!


Pour l’instant, de nombreuses approches sont reconnues pour la prévention des chutes, dont la pratique d’un programme d’activité physique qui est au premier rang. Toutefois, peu d’information est accessible sur les effets de la thérapie manuelle. En sachant que le vieillissement entraîne une perte de mobilité des articulations, dont celles de la cheville, du bassin et du dos, toutes très importantes au maintien de l’équilibre, il semblait fort intéressant de se questionner à savoir si l’ostéopathie pouvait aider la mobilité de ces articulations et donc, préserver un meilleur équilibre.


L'assouplissement manuel des articulations pourrait aider

Après l’analyse d'études répertoriées, il semblerait que la thérapie manuelle puisse influencer positivement l’équilibre des adultes et des aînés ayant des troubles d’équilibre, bien qu’aucune étude ne se soit intéressée directement à l’impact direct sur la fréquence des chutes. Les régions à travailler manuellement seraient principalement la cheville, le bassin et le bas du dos. Il se dégage également de ces études qu’un travail global serait plus efficace qu’un traitement appliqué à une seule région du corps. Cela recoupe d’ailleurs la philosophie de l’ostéopathie qui considère le corps dans sa globalité. Toutefois, la littérature sur le sujet demeure restreinte et davantage d’études seraient nécessaires afin de mieux comprendre les mécanismes d’actions et les zones à traiter en priorité.


Solutions préventives en complémentarité : ostéopathie et exercices!

SOLUTION PREVENTIVE - AINE- OSTEOPATHIE - CORPS EN MAIN

N’hésitez pas à consulter si vous vous questionnez sur votre propre équilibre ou sur celui de vos proches. Sachez que le mieux est de prévenir les chutes et non de réparer leurs dommages collatéraux! L’ostéopathie ne remplace toutefois pas une consultation avec votre médecin. Si vous avez des pertes d’équilibre importantes, ou encore des étourdissements et/ou vertiges, consultez votre médecin d’abord, puis contactez-nous pour savoir si l’ostéopathie est indiquée pour votre condition.

par Catherine Landry, Ostéopathe D.O. chez CORPS EN MAIN . Boucherville (2019-20), avec la participation de Brigitte Dubuc, Ostéopathe D.O. propriétaire


#ostéopathie #troubleéquilibre #équilibre #aînés #chute #personnesâgées #perteautonomie #prévention #préventiondeschutes #ostéopathe


||| Mise en garde ||| L'ostéopathe ne se substitue en rien à votre médecin de famille. Référez-vous à l'opinion de votre omnipraticien pour une condition de santé particulière. Vous pourriez consulter un physiothérapeute si votre état nécessite un plan d'exercices personnalisés ou une réadaptation physique. L'ostéopathe, par une intervention manuelle précise des tissus du corps, ne prétend pas guérir les gens, mais plutôt les soutenir dans leur recherche de bien-être face à un inconfort physique de tout ordre.



Références :

Revue de littérature





58 vues