top of page

NOTRE BLOGUE
en ostéopathie et plus encore!

  • CORPS EN MAIN ostéopathie

L’ostéopathie en post-partum : un soutien essentiel pour la maman et son nouveau-né

Dernière mise à jour : 3 avr.

Comme la grossesse, la période du post-partum est un moment de transition, à la fois physique et mental. L’arrivée d’un nouveau-né dans la famille est une expérience transformative qui marque le début de la parentalité.


Le corps de la femme démontre une incroyable capacité à donner la vie, possédant une mécanique et une physiologie innées pour accoucher. Lors de l’accouchement, le bassin se mobilise énormément pour permettre au nouveau-né de passer par le canal de naissance. Deux mouvements clés se produisent : le premier pour faire descendre le bébé et le second pour faciliter sa sortie. En préparation à l’accouchement, l’ostéopathe améliore justement la mobilité osseuse du bassin et des structures connexes. L’ostéopathe intervient également à d’autres niveaux durant la grossesse. Vous pouvez en savoir davantage en lisant notre article précédent portant sur l’ostéopathie et la grossesse. L’ostéopathie est donc une alliée pour la femme enceinte et est recommandée aux différents stades de la grossesse, tout comme pendant le post-partum.


Devrait-on consulter un ostéopathe après l’accouchement ?


Comme vous l’avez compris, nous le conseillons fortement. Le corps de la femme venant d’accoucher bénéficie des soins ostéopathiques durant cette période transitoire vers un nouvel équilibre physique et hormonal.





Quand et pourquoi consulter un ostéopathe en post-partum?


Il est souhaitable de consulter un ostéopathe dans les premières semaines qui suivent l’accouchement. C’est alors que le corps de la femme est en plein ajustement à sa nouvelle architecture et réalité hormonale. L’ostéopathe peut aider la mécanique du corps dans cet ajustement, pour retrouver au mieux le confort et les fonctions adéquates du corps.


Les adaptations mécaniques de la grossesse


En effet, durant la grossesse, le corps a dû subir des changements mécaniques considérables pour accommoder la croissance de l’utérus abritant le placenta et le fœtus. Les organes internes ont dû céder leur place au volume grandissant de l’utérus. Les vertèbres lombaires se sont mobilisés pour que la posture s’adapte au volume utérin.Le ventre s’est arrondi et a poussé sur les basses côtes. Le bassin s’est assoupli et élargi en vue de l’accouchement.


Les changements hormonaux de la grossesse


Parallèlement, pendant la grossesse, une multitude de nouvelles hormones ont été à l'œuvre. Ces hormones ont été actives pendant neuf mois et leurs influences se poursuivent si la nouvelle maman allaite son enfant. Dans tous les cas, allaitement ou non, après l’accouchement, ces hormones diminuent graduellement pour atteindre un nouvel équilibre hormonal.


L’ostéopathie favorise le retour vers un nouvel équilibre physique et hormonal en post-partum


Vous comprenez alors que le post-partum représente une période cruciale de réadaptation globale du corps et de ses fonctions. C’est à ce moment-là que l’ostéopathe joue un rôle essentiel. Lors de ses interventions, l’ostéopathe prendra en compte les défis d’ajustement du corps en post-partum. Par ses manipulations, l’ostéopathe cherchera à favoriser les mises à jour du corps, l’aidant à retrouver rapidement un équilibre des plus fonctionnels.


De plus, l’ostéopathie peut soulager des inconforts divers de cette période et des maux associés aux mouvements répétitifs de la maman. En effet, bien des gestes sont nouveaux et nécessaires au quotidien pour prendre soin du nourrisson. La maman peut alors ressentir de la fatigue et des inconforts physiques, notamment des douleurs au bas du dos ou au haut du dos. Par ailleurs, d'autres maux peuvent survenir lors du post-partum, entre autres les conséquences d’une césarienne et des troubles digestifs liés aux dérangements viscéraux que la grossesse et le volume important de l’utérus ont pu causer.





L’ostéopathie peut-elle aider mon plancher pelvien en post-partum?


L’ostéopathie est un complément idéal au travail effectué en physiothérapie pour la rééducation du périnée. En effet, le renforcement musculaire du plancher pelvien est ciblé par le physiothérapeute tandis qu’en amont, l’ostéopathe intervient pour rétablir la mobilité au niveau du cadre osseux auquel s’attachent les muscles du périnée, mais aussi les organes et viscères contenus dans le bassin. La contribution de l’ostéopathie au retour à la fonction normale du périnée pourra rendre la démarche entreprise plus rapide et efficace.


Si j’ai une cicatrice, quand puis-je consulter un ostéopathe?


Les professionnels de la santé recommandent généralement d’attendre trois semaines avant de manipuler une cicatrice. Cependant, en fonction de la phase de guérison, un ostéopathe peut ajuster avec soin son toucher et sa technique pour favoriser la guérison d’une cicatrice qui ne représente aucune complication, comme une infection.


L’ostéopathe pourra travailler sur la mobilité des cicatrices, afin de réduire l’impact des adhérences et de favoriser le glissement libre des tissus. Cela favorise le confort de la zone cicatrisée et peut éviter des conséquences nuisibles à moyen et à long terme sur le plan musculosquelettique. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article sur les adhérences post-opératoires et comment l’ostéopathie peut aider après une chirurgie.





Puis-je amener mon nouveau-né chez l’ostéopathe et pour quelles raisons?


Oui, l’ostéopathie peut jouer un rôle important durant les premières semaines de vie de votre enfant. Les ostéopathes proposent des interventions adaptées au corps et à la réalité du bébé. L’ostéopathe pourra certainement aider en ce qui concerne la succion, les troubles digestifs courants, les torticolis congénitaux du nourrisson, la plagiocéphalie, etc. Vous pourriez également offrir une consultation ostéopathique préventive à votre enfant, simplement pour vérifier si toutes les structures de son corps sont bien mobiles.

Après cet événement majeur qu’est la naissance, en soit traumatisant, il est souhaitable de s’assurer que votre bébé débutera sa croissance sur de bonnes bases physiques afin d’éviter quelconques problèmes plus tard.


Eh oui, le passage du bébé par le bassin de la mère lors de l’accouchement génère des pressions mécaniques et des mouvements cruciaux pour la naissance. Le corps du bébé reçoit ces pressions et s'adapte du mieux possible. Parfois, ces pressions laissent des traces dans la trame tissulaire du nourrisson qui peuvent être perçues et corrigées par l’ostéopathe. Nous vous invitons à visionner cette vidéo à propos de l’ostéopathie et la naissance.


Ainsi, comme vous l’avez compris, les séances d’ostéopathie peuvent être bénéfiques dans la période post-accouchement autant pour la mère que le nouveau-né. Soyez les bienvenus entre nos mains expertes.




par Auriane Demoisy, Ostéopathe D.O. chez CORPS EN MAIN ostéopathie à Montréal Plateau-Mont-Royal et près de Rosemont, avec la participation de Brigitte Dubuc, Ostéopathe D.O. propriétaire et Thérapeute en relation d'aide, clinique d'ostéopathie au Plateau-Mont-Royal à Montréal, près de Rosemont et clinique d'ostéopathie à Boucherville et en ligne.


Suivez le prochain article d'Auriane qui portera sur la prise en charge de la plagiocéphalie, tête plate chez le bébé, en ostéopathie.


||| Mise en garde ||| L'ostéopathe ne se substitue en rien à votre médecin de famille. Référez-vous à l'opinion de votre omnipraticien pour une condition de santé particulière. Vous pourriez consulter un physiothérapeute si votre état nécessite un plan d'exercices personnalisés ou une réadaptation physique. L'ostéopathe, par une intervention manuelle précise des tissus du corps, ne prétend pas guérir les gens, mais plutôt les soutenir dans leur recherche de bien-être face à un inconfort physique de tout ordre.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page