OSTÉOPATHIE

Boucherville :

550 boul. de Mortagne, suite 390

Montréal :

4209 rue Saint-Hubert, suite 2A

Suivez-nous 

  • FaceBook de Corps en Main
© 2016 par Brigitte Dubuc   
Ostéopathie Boucherville – Montréal
  • Corps en Main OSTÉOPATHIE

L’ostéopathie et les blessures sportives

Mis à jour : mars 9

Vous vous êtes blessé après un effort sportif et vous vous demandez comment votre ostéopathe peut vous être utile? Vous souhaitez simplement prévenir d’éventuelles blessures? Votre ostéopathe peut justement vous accompagner dans vos démarches...


Quelles sont les conséquences d’une blessure sportive et comment votre ostéopathe peut vous aider?


Suite à une blessure sportive ou autre, ayant nécessité une certaine période d’immobilisation, voir une hospitalisation (chirurgie...), il existe plusieurs phénomènes importants à prendre en considération.


Premièrement, la blessure laisse des traces au sein des tissus (muscles, tendons, ligaments, os) pendant la cicatrisation. En effet, les tissus se densifieront par une certaine forme de fibrose qui aura pour but de renforcer la structure en dysfonction. Mais ce processus de fibrose va créer des adhérences tissulaires avec les structures environnant la blessure, ce qui aura pour conséquence de restreindre la biomécanique de la zone blessée. Pour retrouver la pleine fonctionnalité et mobilité de cette zone, il est important de limiter l’impact de ces adhérences tissulaires. C’est ce que l’ostéopathe s’applique à faire par une manipulation savante des tissus affectés.


Deuxièmement, la qualité du tissu atteint sera modifiée. En effet, la fibrose consécutive à la cicatrisation de la blessure va modifier la viscoélasticité du tissu, le rendant plus raide. Ce phénomène a le potentiel d'entraîner une réadaptation globale du corps, risquant de perturber l’équilibre postural du sportif. Ainsi , la reprise de son activité doit se faire progressivement et en douceur afin de laisser au corps ce temps d’adaptation nécessaire. De là l’importance de redonner la souplesse aux tissus blessés.


Enfin, suite à une blessure, le cerveau aura tendance à délaisser la structure en dysfonction. Effectivement, les informations nerveuses transmises par cette dernière n’étant pas conformes à ce qu’il attend, il va cesser d’en utiliser les informations sensitives, ce qui va isoler cette structure du reste du corps. Ce phénomène crée un déséquilibre de la posture globale, ce qui peut exposer le sportif à de futures blessures et rend la zone déjà blessée sujette à une blessure subséquente. Il est donc important, en plus des soins ostéopathiques et autres, que le sportif participe à la guérison de la région blessée en la touchant, la massant et en la faisant bouger aussi souvent que possible et aussitôt que sa condition le permet. Il contribuera ainsi à assouplir les adhérences tissulaires créées lors de la cicatrisation et à aider le système nerveux à se reconnecter à la zone blessée.


Que fait l’ostéopathe exactement?


Dans le cas d’une blessure sportive ou autre, et selon sa gravité, vous avez peut-être déjà été suivi par plusieurs spécialistes comme un médecin du sport, un chirurgien, un physiothérapeute, kinésiologue...? Mais alors, pourquoi consulter également un ostéopathe?


L’approche ostéopathique permet de repérer les zones de tension qui nuisent à la bonne fonctionnalité du corps grâce à une intervention manuelle avec une palpation précise évaluant la mobilité et l’élasticité des différents tissus (articulations, ligaments, tendons, muscles…). L’ostéopathie est complémentaire aux autres disciplines. Par exemple, le physiothérapeute propose le plus souvent une rééducation de la zone blessée, tandis que l’ostéopathe cherche à identifier l’origine de la dysfonction de cette zone par une recherche manuelle locale, mais également dans la perspective de la biomécanique globale du corps.


Comment aider à prévenir les blessures sportives?


S’il s’avère difficile d’empêcher l’occurrence de blessures, il est néanmoins possible d’en prévenir certaines, en adoptant quelques bonnes pratiques. Les professionnels du mouvement comme les kinésiologues, les physiothérapeutes ou les thérapeutes du sport proposent généralement cette ligne de conduite pour éviter les blessures sportives.


1. Équipez-vous selon votre activité physique. Assurez-vous d’avoir des souliers adaptés au sport que vous pratiquez.

2. Échauffez-vous avant toute activité sportive. L’échauffement permet d’élever votre rythme cardiaque progressivement, de préparer vos muscles à un effort prolongé. Un minimum de 10 minutes d’échauffement est recommandé pour une séance d’entraînement d’une heure. Certains recommandent également, en plus de l’activation cardio-vasculaire, une forme d’étirement balistique.

3. Hydratez-vous régulièrement, avant, pendant et après votre séance de sport.

4. Étirez toujours vos muscles de façon statique à la fin de vos séances.

5. Vos muscles ont besoin de repos. Le surentraînement mène à de la fatigue physique et psychique, et accroit le risque de blessure sportive. Ainsi, faites une place importante aux moments de repos dans votre plan d’entrainement.


par Marin Petit Jean, Ostéopathe D.O. en collaboration avec Brigitte Dubuc, Ostéopathe D.O. et Propriétaire


#ostéopathiesports#ostéopathieblessures#ostéopathieblessuressportives#blessuressportives


Mise en garde: L'ostéopathe ne se substitue en rien à votre médecin de famille. Pour des conseils sur une condition de santé particulière ou pour une recherche d'un diagnostique médical, veuillez vous référer à votre médecin praticien. L'ostéopathie ne prétend pas guérir, mais plutôt soutenir les personnes dans leur inconfort physique. Aussi, l'ostéopathie est une approche manuelle qui se différencie de la physiothérapie ou de la chiropratique par une philosophie et une application qui lui est propre.


Les sources qui ont contribué à écrire cet article :

Source 1

Source 2

Source 3

Source 4